Warning: Use of undefined constant is_home - assumed 'is_home' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home2/intronaut/public_html/wp-content/themes/kathmag-child/header.php on line 136
Définition Big Data : qu’est-ce que c’est ?

Quid des Big Data ? Ce terme nous parvient tout droit des États-Unis et désigne les mégadonnées, c’est à dire l’ensemble des données et informations numériques qui émanent de l’utilisation des nouvelles technologies. Les Big Data, en gros, c’est énorme, complexe et vaste. On vous explique tout ce que regroupe les Big Data.

Big Data, mégadonnées… qui, quoi, où ?

Toutes les données produites par l’utilisation des nouvelles technologies, que ce soit des données personnelles ou professionnelles, font partie de ces fameux Big Data. Parmi les Big Data, on retrouve donc aisément :

Lire également : Comment optimiser ses vidéos Youtube et fidéliser son audience ?

  • Les courriels ;
  • Les documents ;
  • L’historique des processerus métiers ;
  • Les bases de données (capteurs et web / sons, vidéo, images, textes) ;
  • Les transactions (e-commerce) ;
  • Les échanges sur tous les réseaux sociaux ;
  • Les données circulant via des objets connectés ;
  • Les données de géolocalisation provenant de toute application, etc.

Les trois V et les big data

C’est en 2001 qu’un analyste a décrit les Big Data vie le prisme des 3 V : volume, variété, vélocité, auxquels certains ajoutent la véracité (crédibilité), véritable point faible des Big Data aujourd’hui. Ces données, à l’échelle mondiale, représentent une montagne et un volume de données qui s’agrandit chaque jour. Pensez-y : à chaque inscription sur un site, les Big Data sont augmentées.

Le volume s’intensifie à chaque seconde, la variété des données évolue (brutes, non structurées ou semi-structurées). Quant à la vélocité des données, elle signifie que ces données ou Big Data sont analysées en temps réel.

A lire aussi : Création d’un site internet pour votre activité – Décryptage

Comment sont stockées les Big Data ?

Au fur et à mesure que les Big Data ont évolué, les systèmes de stockage ont dû s’adapter à des volumes considérables. Non seulement ces données sont stockées sur des serveurs à haute capacité, mais elles sont également traitées et analysées. L’arrivée de nouvelles données est en générale concomitante avec la disparition d’autres données.

Aujourd’hui, la technologie du Cloud Computing permet un autre type de stockage virtuel. Les volumes de données traités sur les Big Data s’expriment en pétaoctets ou en zettaoctets. Nous sommes en 2020 et à titre d’exemple, le volume de données produites dans le monde devrait atteindre les 40 zettaoctets.

L’exploitation et l’analyse des Big Data

Dans le monde actuel, l’exploitation des Big Data et des informations est sujette à controverse. L’arrivée en 2019 du RGPD (Règlement général sur la protection des données) a pu cadrer un tant soit peu les Big Data et l’exploitation et l’analyse systématique qui en est faite par les entreprises diverses et variées, notamment en marketing.

La science a par ailleurs su se saisir des Big Data pour ouvrir de nouvelles perspectives d’études et d’analyse, en politique, en communication, dans la recherche, en médecine, en météorologie, en écologie, en finance ou dans le secteur du commerce.

Chercheurs, entreprises et administrations cherchent aujourd’hui à faire l’analyse des tendances ou à prédire et anticiper des risques grâce aux Big Data, une avancée impressionnante en l’espace de quelques années. Les Big Data représentent des milliards et des milliards de dollars, compte tenu de leur potentiel. Affaire à suivre sur l’analyse des informations et des Big Data dans le marketing, dans un siècle en pleine mutation.

Web
Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter