Hébergement des données de santé : l’indispensable certification HDS

Le secteur de la santé est producteur et utilisateur de données sensibles relatives à notre vie privée, à notre état de forme et à nos affections. Pour renforcer la sécurité de ces informations personnelles et éviter qu’elle ne tombe entre les mains de personnes malveillantes, le législateur a défini des conditions d’hébergement adaptées à leur importance critique dont le respect est garanti par une certification. 

Pourquoi une certification pour les données personnelles de santé ?

Le secteur de la santé constitue pour les hackers une cible privilégiée depuis de nombreuses années. L’Agence française de la santé numérique relève dans son rapport de mai 2019, neuf raisons qui expliquent cet intérêt des pirates informatiques. 

A lire en complément : Changez votre FAI sans tracas !

Parmi les principales causes des incidents relevés, la valeur sur le marché noir des données de santé figure en bonne place. L’attrait est d’autant plus irrésistible que les systèmes technologiques des organisations de santé affichent de nombreuses vulnérabilités qui simplifient la collecte des informations. 

Une certification HDS pour mieux protéger les informations sensibles

La certification HDS des hébergeurs de données de santé vise à offrir à l’ensemble de l’écosystème médical la possibilité de confier le stockage et le traitement des données à un prestataire extérieur. Les hôpitaux et les professionnels de la santé peuvent ainsi faire migrer une partie de leurs applicatifs et outils bureautique vers des solutions en mode Saas qui reposent sur des infrastructures bénéficiant d’un niveau de sécurité renforcé. Découvrez un schéma d’infrastructure sécurisée sur https://www.bretagnetelecom.com/hebergement-de-donnee-de-sante.

A découvrir également : Personnaliser la police sur Instagram : astuces et méthodes efficaces

Un cadre de confiance pour les applications médicales de demain

L’alternative technique et économique offerte par ce Cloud sécurisé permet aux start-ups médicales, aux assureurs et aux mutuelles de bénéficier d’un environnement propice au développement des nouvelles applications de télémédecine, de santé prédictive, de suivi thérapeutique ou même de robots médecins.

Outre ces nouvelles approches, la certification HDS devrait permettre aux acteurs de santé de procéder à une refonte complète de leurs systèmes d’informations.

Les critères de certification HDS à respecter pour les hébergeurs de données de santé

Pour obtenir la certification HDS, les hébergeurs de données de santé doivent respecter des critères stricts. Le premier est lié à l’infrastructure physique : les serveurs et le stockage doivent être situés en France dans un centre d’hébergement agréé. Le deuxième critère concerne la gestion des accès aux données. L’accès doit être restreint aux personnes habilitées et chaque connexion doit faire l’objet d’une authentification forte (par mot de passe ou par carte à puce). Les connexions sont aussi conservées pendant une durée minimum pour permettre une traçabilité efficace en cas d’incident. Le troisième point clé est celui de la sécurité du réseau informatique. La solution doit garantir une protection contre les attaques externes telles que les virus, mais aussi contre les intrusions internes via un système de détection d’anomalies. L’hébergeur doit proposer des services complémentaires tels que le chiffrement des données ou encore une politique continue d’amélioration de la sécurité et du suivi réglementaire.

Les avantages d’un hébergement de données de santé certifié HDS pour les professionnels de santé et les patients

L’hébergement des données de santé certifié HDS présente des avantages majeurs pour les professionnels de santé et les patients. Tout d’abord, il garantit une protection renforcée des informations personnelles sensibles liées à la santé. Grâce à la mise en place de mesures de sécurité strictement encadrées, les risques d’accès frauduleux aux données sont grandement réduits. Les hébergeurs certifiés HDS s’engagent aussi à respecter le secret médical, une obligation légale qui assure la confidentialité des échanges entre patients et médecins.

Au-delà de l’aspect sécuritaire indispensable, l’hébergement HDS permet aux professionnels de santé d’avoir accès à leur dossier patient informatisé (DPI) depuis n’importe quel système connecté. Cela signifie qu’en cas de besoin urgent ou imprévu (par exemple lorsqu’un patient est hospitalisé dans un autre établissement que celui où il a été suivi), le professionnel peut facilement accéder aux informations nécessaires sans perdre de temps ni compromettre la qualité du traitement.

De même, l’hébergement HDS favorise une meilleure coordination entre tous les acteurs impliqués dans le parcours du patient : médecins généralistes, spécialistes, pharmaciens, infirmiers… En permettant un partage fluide et protégé des données médicales essentielles au bon suivi du traitement, cette solution contribue ainsi à améliorer la qualité globale des soins prodigués.

Pour les patients eux-mêmes, bénéficier d’un hébergement HDS signifie avant tout une garantie de sécurité et de transparence. Ils peuvent être assurés que leurs données sont protégées par des mesures strictement encadrées et appliquées régulièrement, ce qui leur procure une tranquillité d’esprit précieuse. L’accès à leur dossier médical est simplifié et accéléré, ce qui facilite la prise en charge globale de leur santé.

Au vu des nombreux bénéfices qu’elle apporte tant aux professionnels qu’aux patients, la certification HDS apparaît donc comme essentielle pour garantir un hébergement sûr et performant des données de santé.

Web