Hébergement des données de santé : l’indispensable certification HDS

Le secteur de la santé est producteur et utilisateur de données sensibles relatives à notre vie privée, à notre état de forme et à nos affections. Pour renforcer la sécurité de ces informations personnelles et éviter qu’elle ne tombe entre les mains de personnes malveillantes, le législateur a défini des conditions d’hébergement adaptées à leur importance critique dont le respect est garanti par une certification. 

Pourquoi une certification pour les données personnelles de santé ?

Le secteur de la santé constitue pour les hackers une cible privilégiée depuis de nombreuses années. L’Agence française de la santé numérique relève dans son rapport de mai 2019, neuf raisons qui expliquent cet intérêt des pirates informatiques. 

A découvrir également : Changez votre FAI sans tracas !

Parmi les principales causes des incidents relevés, la valeur sur le marché noir des données de santé figure en bonne place. L’attrait est d’autant plus irrésistible que les systèmes technologiques des organisations de santé affichent de nombreuses vulnérabilités qui simplifient la collecte des informations. 

Une certification HDS pour mieux protéger les informations sensibles

La certification HDS des hébergeurs de données de santé vise à offrir à l’ensemble de l’écosystème médical la possibilité de confier le stockage et le traitement des données à un prestataire extérieur. Les hôpitaux et les professionnels de la santé peuvent ainsi faire migrer une partie de leurs applicatifs et outils bureautique vers des solutions en mode Saas qui reposent sur des infrastructures bénéficiant d’un niveau de sécurité renforcé. Découvrez un schéma d’infrastructure sécurisée sur https://www.bretagnetelecom.com/hebergement-de-donnee-de-sante.

A lire en complément : Se lancer en freelance pour faire du développement web, c’est facile

Un cadre de confiance pour les applications médicales de demain

L’alternative technique et économique offerte par ce Cloud sécurisé permet aux start-ups médicales, aux assureurs et aux mutuelles de bénéficier d’un environnement propice au développement des nouvelles applications de télémédecine, de santé prédictive, de suivi thérapeutique ou même de robots médecins.

Outre ces nouvelles approches, la certification HDS devrait permettre aux acteurs de santé de procéder à une refonte complète de leurs systèmes d’informations.

Web
Abonnez-vous à notre newsletter