Les options et la vitesse de copie des appareils de reprographie

L’un des équipements les plus importants que l’on puisse trouver en entreprise est le photocopieur. Mine de rien, cette machine qui sert aux besoins d’impression, de scannage et de photocopie est très utile au quotidien ; une journée passe difficilement sans qu’on ne lui fasse recours. Toutefois, pour une utilisation efficiente, il importe que son choix soit non seulement basé sur ses prouesses en termes de vitesse de copie, mais aussi sur certains autres critères clés que nous exposons dans ce billet.

La vitesse de copie

Il est bien vrai que la vitesse de copie ou d’impression de l’appareil est un critère de choix dans sa sélection. Elle s’exprime en page par minute (ppm) et dépend de l’usage prévu pour l’appareil. Ainsi, pour un usage occasionnel, il n’est guère nécessaire de se procurer un appareil de reprographie ultra performant. Vous pouvez plutôt opter pour une photocopieuse à jet d’encre dont la vitesse maximale est de 15 ppm.

A voir aussi : Mettre en place un suivi de trésorerie

Si au contraire vous désirez obtenir une photocopieuse pour votre entreprise, il faudra chercher plus loin. Dans ce cas en effet, l’appareil pourrait être amené à produire entre 3000 et 25 000 pages par mois. Si cela est votre cas, sachez que la technologie laser sera votre meilleure alliée, car elle peut proposer entre 20 et 45 ppm avec des photocopieurs multifonctions.

Dans la probabilité où vous aurez besoin d’une machine encore plus performante, il faudra opter pour un appareil dont la vitesse avoisine 75 ppm. Bien que ce soit là une vitesse de croisière pour certaines photocopieuses, certains modèles (photocopieur tireur de plan, duplicopieur, copieur haut volume…) effectuent de plus grandes prouesses.

A lire en complément : Choisir son mobilier de bureau : quels sont les critères clés 

On retrouve par exemple le photocopieur tireur de plan disponible sous trois gammes et qui propose 4 à 7,5 ppm pour le format A1. Le copieur haut-volume est de son côté en mesure de produire entre 70 et 135 ppm. Que de statistiques dont le choix final dépend largement des besoins de votre entreprise.

La résolution de l’appareil

La résolution de votre appareil de reprographie (qui s’exprime en points par pouce ou en dot per inch) est aussi un critère tout aussi important que sa vitesse. Elle détermine à vrai dire la qualité d’impression des documents, alors que la vitesse en détermine le nombre d’échantillons. De ce fait, si vous préférez la qualité au détriment de la quantité, il faudra veiller à adopter un équipement qui propose une bonne résolution.

Le choix inverse sera effectué si la quantité est plus importante que la qualité d’impression. À titre illustratif, si vous imprimez par exemple des images ou des photos en couleurs à l’aide de votre photocopieuse, nous conseillons vivement l’option d’une résolution sans précédent que vous obtiendrez avec un appareil à 2400×600 dpi.

Quelques fonctionnalités connexes


Bien que leur tâche principale soit celle de l’impression ou de la copie, les photocopieuses servent bien plus qu’à cela de nos jours. Parfois même, elles ne servent principalement qu’à cela, mais d’une façon modernisée. C’est ainsi que vous serez capable d’envoyer des commandes à votre machine à distance.

Par conséquent, outre les fonctions de copie ou d’impression de documents sous divers formats, vous apprécierez certainement aussi des fonctionnalités telles que :

  • la lecture de carte ;
  • l’impression à distance ;
  • l’impression recto verso ;
  • l’existence de ports USB ;
  • les fonctions de reliure, perforation, tri ;
  • la connexion au réseau par Wi-Fi ou par câble.

Considérez donc ces diverses caractéristiques en amont à l’acquisition de votre photocopieuse, et vous obtiendrez l’équipement qu’il vous faut.

Bureautique