L’histoire de l’emoji doigt d’honneur

L’émoji doigt d’honneur appartient à la catégorie des émojis. Il utilise la main pour exprimer différentes significations. Cependant, comme tous les autres émojis, l’émoji doigt d’honneur a une histoire. Il est question de ressortir dans cet article, l’histoire relatant l’apparition de l’émoji doigt d’honneur. Vous pouvez lire cet article pour en savoir bien assez à ce sujet.

Le doigt d’honneur : la guerre des cent ans

Il existe de nos jours, plusieurs histoires concernant l’origine du doigt d’honneur. La plus saturée, est celle des archers anglais lors de la guerre des cent ans. La guerre des cent ans est un conflit, qui : s’étale en réalité sur 116 ans vers le déclin du Moyen Âge. Cette guerre oppose deux armées différentes. D’un côté, nous avons les français qui sont : engoncés dans de lourdes et encombrantes armures.

A lire aussi : Copy Trading : opportunité ou arnaque ? L'avis de la rédaction

De l’autre, se trouvent des anglais. Les anglais pendant la guerre sont bien plus mobiles, avec des archers à la main. Ils se servent de leur archer pour tuer les français sur de longues distances. Durant cette guerre, quand un anglais se faire capturer, on lui coupe un doigt. Parfois le français, lui arrachent deux doigts qui leur servent à tirer à l’arc. Majoritairement, l’index et le majeur sont, les doigts tranchés.

A lire en complément : ROVERBA CLOUD : La solution de référence pour un stockage cloud privé et sécurisé de vos données d'entreprise

Une fois ces deux doigts coupés, impossible de décocher à nouveau une flèche dans ces conditions. Néanmoins, pour emmerder l’ennemi, les anglais prouvent qu’ils ont encore d’autres doigts non coupés. Mais c’est là que se mélangent les pinceaux. Cette guerre fut remportée par la France et l’histoire de doigt comme émoji est : devenu une coutume pour les deux pays.

Le doigt d’honneur : le délice de l’histoire antique

L’histoire du doigt d’honneur remonte aux anciens récits. Dans l’Antiquité, le doigt d’honneur s’appelait katapygeon. Le majeur ainsi levé représentait un phallus et les autres doigts baissés représentaient les testicules. Ainsi, on tendait le tout à ceux qui dans le temps recevaient une pénétration anale.

Avant Jésus, le doigt d’honneur est : apparu dans une comédie hilarante qui date de 423 avant Jésus-Christ. Cette comédie était intitulée, Les nuées d’Aristophane. En effet, dans cette pièce, le personnage principal s’appelle Strepsiadès. Celui-ci se moquait de Socrate dont il est le disciple après qu’une question lui en est posée. On lui demandait s’il connaissait la métrique en poésie ?

Strepsiadès répondit Non en mimant son pénis avec le doigt. Ainsi, s’est répandu dans la Rome Antique cette façon de faire avec le doigt. Puis, on le nomma digitus impudicus. Au Moyen-Âge, le geste était aussi connu mais se faisait dominer par la pensée catholique. Par ailleurs, même si le majeur en l’air est compris à peu près partout, ce geste a là d’autre signification.

Actu