Que faut-il savoir sur le commerce BtoB ?

Dans le monde des entreprises, il n’est pas rare d’entendre certains termes anglo-saxons dans les discussions entre professionnels. C’est le cas par exemple de « faire un update », « canceler » ou encore « BtoB ». Si vous opérez dans le monde du commerce et que vous faites du marketing, vous avez probablement déjà entendu parler du BtoB. Il s’agit d’un acronyme utilisé pour désigner les activités commerciales réalisées entre deux ou plusieurs entreprises. Découvrez dans cet article ce qu’il faut savoir sur le e-commerce BtoB.

Qu’est-ce que le e-commerce BtoB ?

L’e-commerce BtoB ou B to B ou encore B2B est un acronyme qui désigne l’expression « Business to Business ». Elle se présente comme l’ensemble des activités commerciales effectuées entre des entreprises. N’hésitez pas à obtenir plus d’infos ici sur le sujet

Lire également : We Love Customers, le parrainage client facilité

Il s’agit d’une stratégie marketing qui est de plus en plus populaire dans le monde du commerce en ligne. En effet, bon nombre d’entreprises proposent aujourd’hui leurs produits ou services sur la toile. Les acheteurs professionnels souhaitant passer leurs commandes en ligne ne cessent de croitre. Selon une étude, le marché du e-commerce BtoB présenterait actuellement un chiffre d’affaires de près de 9 500 milliards d’euros dans le monde, soit 4 fois supérieur à celui de l’e-commerce BtoC (Business to Customer). Il afficherait également une croissance annuelle constante de 15 %.

Quelle est la différence entre l’e-commerce BtoB et BtoC ?

L’e-commerce BtoC désigne les activités commerciales réalisées entre une entreprise et des particuliers (les clients). C’est l’opposé du BtoB. Les acheteurs professionnels sont des consommateurs au même titre que les particuliers et ils exigent aussi une certaine expérience digitale d’achat. Cependant, certains éléments les diffèrent. Si vous souhaitez vous lancer dans le commerce B2B, il est important de connaitre la différence avec le BtoC.

Lire également : Télémédecine : quelles sont les portées positives de cette transformation numérique ?

  • La présence de plus d’un décisionnaire dans le processus d’achat ;
  • La réalisation d’achats plus raisonnés et plus réfléchis qui tiennent rigoureusement compte des besoins et la situation de l’entreprise ;
  • La réalisation de commandes uniquement en gros, ce qui implique une certaine flexibilité dans la tarification et la logistique ;
  • Les achats plus fréquents ;
  • Les demandes personnalisées.

Quels sont les avantages d’ouvrir son e-commerce en B2B ?

Avec l’avènement des sites internet et du commerce en ligne, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à effectuer des achats en ligne. Celles-ci sont composées de consommateurs habitués à faire des commandes sur des sites e-commerce dans leur quotidien et qui souhaitent avoir cette même simplicité pour les achats professionnels.

Une étude en 2017 a démontré que les acheteurs industriels en Europe ont dépensé près de 49 % de leurs budgets sur les sites e-commerces. De quoi prouver que cette pratique est parfaitement ancrée.

Par ailleurs, ouvrir une boutique en ligne et donner des descriptions claires sur vos produits ou services permet de déclencher des achats. Les acheteurs professionnels sont des consommateurs réfléchis et pragmatiques. 95 % d’entre eux renseignent beaucoup avant de faire un achat et 57 % des décisions d’achat sont déjà prises bien avant de contacter un commercial.

Quel que soit votre domaine d’activité, opérer dans le e-commerce b2b vous offrira de nombreuses possibilités de croissance. Si vous négligez votre présence numérique, vous risquez de perdre plusieurs clients potentiels. Ouvrir votre e-commerce en B2B vous permettra d’interagir avec les milliers d’acheteurs professionnels qui pratiquent le commerce en ligne.

En somme, l’ecommerce b2b est une stratégie de marketing très populaire sur la toile. Elle offre aux commerçants en ligne de nombreux avantages pour le développement de leur activité.

Actu