Windows 11 : Que nous réserve Microsoft ?

Il fut un temps où le doux bruit de Windows alias la fenêtre précédait celui beaucoup moins agréable du modem qui allait nous couper le téléphone pour nous connecter au monde. De l’eau a coulé sous les ponts depuis, désormais tout est possible et accessible. L’avènement de Windows se veut sous le signe de la performance, mais que va changer Microsoft ?

La nouvelle fenêtre

Windows revient avec sa version 11. Windows 10 aura eu une belle vie, mais la firme californienne a décidé qu’on avait fait le tour et que l’on avait besoin de renouveau. Le mot d’ordre semble être performance et désormais, la rapidité d’exécution des machines devra être au centre du système d’exploitation.

A découvrir également : L'indice de réparabilité : une vraie avancée écologique

Ce nouveau système veut allier performance pour les tâches au premier plan comme celles au second. Vous voulez faire votre comptabilité tout en comparant des cabinets de courtage en ligne alors que cette visioconférence s’éternise ? Windows 11 propose de répondre à vos attentes !

L’amélioration de l’autonomie et les sorties de veille plus rapides, mais en douceur sont également les premières préoccupations des employés de Bill Gates. La mise en veille des pc est de plus en plus paramétrée, comme sur les smartphones ou tablettes et la firme désire retrouver l’accès aux écrans en un claquement de doigts.

A lire également : Nos 5 conseils pour acheter des produits chimiques en ligne au meilleur prix

Moins de place, plus de performance

La performance a un prix et il coûte souvent beaucoup de place à nos machines. C’est le défi que veut relever Microsoft en octroyant 30% de rapidité de réveil de nos composants tout en allégeant le « squelette » des applications par défaut du système.

Autre point important, les mises à jour seront plus petites de 40% avec une nette amélioration des temps de redémarrage avec installation incluse. Pour rendre cet exploit possible, seules les données vraiment utiles seront désormais téléchargées et installées.

La sécurité sera également au centre des fonctionnalités à revoir avec le souci de performance accrue dont on a besoin pour ce secteur. Il faudra bien sûr attendre la version finale et définitive du nouveau bébé de la marque à la lucarne, pour juger de ses progrès ou non. Mais même si sa date de sortie n’a pas encore été dévoilée, les promesses qui sont faites sont diablement alléchantes. Quant à savoir si elles seront tenues, c’est une autre histoire !

Actu