4 astuces pour bien choisir vos sièges ergonomiques

Êtes-vous fatigué de souffrir de douleurs lombaires, cervicales ou d’épaules après une longue journée assis à votre bureau ? Si c’est le cas, il est peut-être temps pour vous d’investir dans un siège ergonomique. Ces sièges sont spécialement conçus pour soutenir correctement votre corps et réduire les tensions musculaires causées par la posture assise prolongée. Ici, découvrez donc 4 astuces pour bien choisir vos sièges ergonomiques afin que vous puissiez travailler confortablement tout en prenant soin de votre santé.

1- La position assise

A découvrir également : 5 astuces gagnantes pour tricher au scrabble et mettre les chances en votre faveur !

Une mauvaise posture peut entraîner des douleurs chroniques, de la fatigue, et même des blessures graves. Pour éviter cela, recherchez un siège qui soutient votre dos en l’alignant avec votre colonne vertébrale.

Essayez également de trouver un siège avec une inclinaison réglable pour que vous puissiez changer de position régulièrement. Cela permettra de soulager les muscles fatigués et améliorera la circulation sanguine dans tout le corps.

A lire en complément : Top 5 des meilleurs logiciels de Tableurs en 2021

Assurez-vous aussi que le Siège ergonomique a suffisamment d’espace pour vos jambes afin que vous puissiez être confortablement installé sans comprimer les veines ou les nerfs. Un bon test en la matière consiste à vérifier si vous pouvez glisser deux doigts entre l’avant du siège et le creux derrière vos genoux.

2- L’inclinaison du dossier

L’inclinaison du dossier est un aspect crucial à prendre en compte lors du choix de votre siège ergonomique. En effet, il ne suffit pas d’avoir une chaise confortable pour éviter les douleurs au dos et aux épaules.

Il est tout aussi important d’avoir un dossier inclinable pour pouvoir ajuster la position assise selon vos besoins. L’inclinaison permet également de réduire la pression sur le bas du dos. De plus, il est vivement conseillé de choisir une chaise qui offre différents angles d’inclinaison. Cela vous permettra notamment de trouver celui qui convient le mieux à votre corps et à l’activité que vous effectuez.

3- La hauteur du siège

Une mauvaise hauteur peut causer des problèmes de circulation sanguine et engendrer des douleurs dans les jambes, le dos ou encore les épaules. Il est donc essentiel d’avoir un siège qui permette une bonne posture du corps pour éviter ces désagréments.

Le choix de la hauteur dépend de l’utilisation du siège. Par exemple, pour une utilisation prolongée devant un ordinateur, il est recommandé d’avoir une hauteur qui permette aux pieds d’être posés à plat sur le sol et aux genoux d’être légèrement plus bas que les hanches. Qui plus est, pour une activité nécessitant une position plus haute, comme travailler sur un comptoir ou cuisiner debout, il faudra opter pour une chaise avec des accoudoirs et/ou repose-pieds ajustables.

4- Le rembourrage du siège

Pour bien choisir un siège ergonomique, il est important que le rembourrage soit suffisamment dense pour assurer une bonne répartition des pressions sur les fesses et les cuisses. Une mousse trop souple risque en effet d’entraîner une compression des tissus musculaires, ce qui peut causer des douleurs au fil du temps.

D’autre part, il est également essentiel que le revêtement soit respirant pour éviter toute sensation d’humidité ou de transpiration excessive pendant les longues périodes passées assis sur le siège. Optez donc pour un matériau comme le mesh qui permet une meilleure circulation de l’air.

Bureautique