Comment les centres culturels ont-ils su se moderniser ?

Si les centres culturels existent depuis des décennies dans l’hexagone, l’arrivée du digital dans notre société a redistribué les cartes. Illustration de cette nouvelle tendance, l’apparition des bornes digitales dans ces lieux. Idéales pour communiquer ou renseigner le public, ces nouvelles solutions ont le vent en poupe chez les utilisateurs. Cependant, trouver le bon modèle peut vite tourner au casse-tête. Surtout si l’on n’applique pas certaines méthodes. Focus sur les alternatives à suivre pour mettre la main sur la meilleure borne digitale pour son centre culturel.

Sécurisation des terminaux et wifi

En écoutant les différents experts du secteur, on comprend rapidement qu’une borne interactive placée dans l’espace public doit répondre à deux critères fondamentaux : la sécurisation des terminaux et l’accès wifi. Si l’accès à internet est capital pour une borne interactive, il convient de préciser que la sécurité du terminal est encore plus importante. Que cela soit pour les étapes d’authentification ou pour délimiter un quota (temps, personnes…), il ne faut pas négliger la sécurité dans la gestion des postes publics. Enfin, ne perdez pas de vue qu’une borne interactive doit être facilement contrôlable à distance, c’est réellement efficace.

Lire également : Comment activer gratuitement office 205 pour bénéficier de toutes ses fonctionnalités

Se rapprocher d’experts

Évident pour certains, on préfère le mentionner très rapidement. Pour optimiser vos chances de réussite, on vous recommande fortement de vous adresser à des professionnels aguerris. Dans cette optique, les avis des anciens clients peuvent être un bon indicateur sur la fiabilité du prestataire sélectionné. Malgré certains clichés, solliciter ce genre d’expert ne requiert pas un budget astronomique. Il suffit de jeter un coup d’œil sur les prix pour saisir que ce secteur se démocratise dans l’Hexagone. Comprenez par là, les prix sont tirés vers le bas. Un argument qui peut faire la différence dans une période où la crise économique touche de plein fouet l’ensemble de la population française.

Offrir des services en ligne pour les membres et visiteurs

Si l’année 2020 nous a appris quelque chose, c’est bien que le digital est incontournable. Les centres culturels ont suivi cette tendance en proposant des services en ligne pour les membres et visiteurs. On ne compte plus les initiatives pour offrir une expérience de qualité à distance. Mais quels sont ces services ?

A lire en complément : Les meilleurs outils pour créer des présentations professionnelles et gagner en productivité

On retrouve la mise à disposition de contenus exclusifs sur les sites internet ou applications mobiles des centres culturels : vidéos d’expositions, visites virtuelles, conférenciers invités … Ces dernières années ont permis aux structures de se développer et de s’équiper afin d’être toujours à la pointe technologiquement parlant.

Les événements en live streaming constituent aussi une solution intéressante pour toucher un public plus large. Couplée avec un système d’enregistrement vidéo des événements passés, encore une fois mis gratuitement en ligne par certains établissements, permettant ainsi aux internautes qui n’ont pas pu assister au direct de rattraper leur retard sans frais supplémentaires.

Pour être complet sur ce sujet crucial du numérique dans le secteur culturel moderne, on peut mentionner aussi la possibilité donnée aux abonnés et visiteurs réguliers de réserver leurs billets en ligne via un agenda interactif détaillant tous les évènements programmés par mois ou semaine selon l’organisation interne choisie par chaque centre culturel.

Cela facilite grandement leurs choix, tout comme cela allège considérablement la tâche administrative du personnel chargé du planning hebdomadaire ou mensuel.

Au-delà même de la simple réservation, pour les évènements payants, il peut être proposé un paiement en ligne par carte bancaire sécurisée. Un argument fort pour convaincre des membres potentiels qui peuvent ainsi se simplifier la vie en gagnant du temps et avoir l’assurance d’avoir leur place sans risque de voir leurs plans annulés faute de places disponibles sur place.

Dernier point mais non le moindre : ces services numériques modernisent aussi certains aspects réglementaires, comme celui du respect des gestions sanitaires actuelles, tant appréciées et attendues aujourd’hui.

Avec tous ces outils à disposition, les centres culturels ont réussi à s’adapter aux évolutions technologiques tout en offrant une expérience immersive à leur public. C’est donc avec enthousiasme qu’on attend les prochaines initiatives et innovations dans ce domaine !

Utiliser les réseaux sociaux pour toucher un public plus large

En plus des services en ligne, les centres culturels ont compris l’importance de la présence sur les réseaux sociaux pour toucher un public plus large. Effectivement, ces plateformes sont aujourd’hui des canaux de communication incontournables.

Les centres culturels ont su utiliser Instagram, Facebook, Twitter et autres réseaux pour diffuser leur actualité en temps réel. Les publications incluent des photos, des vidéos et des illustrations qui donnent un aperçu visuel de ce qu’il est possible de voir dans leurs locaux.

C’est aussi une occasion pour eux d’interagir avec le public : répondre aux questions, partager des moments clés ou encore organiser des mini-jeux concours autour d’un événement phare.

Il ne suffit pas de poster régulièrement du contenu pour toucher son audience cible. Cela demande une véritable stratégie éditoriale qui doit être pensée en amont par une équipe spécialisée. Cette dernière doit créer du contenu pertinent et adapté à chaque réseau social afin que chaque publication soit efficace et puisse être relayée facilement auprès d’un maximum de personnes grâce au bouche-à-oreille numérique. Pensez à bien référencer ses publications selon les thématiques spécifiques traitées dans ladite publication. Le community manager peut ainsi atteindre précisément sa cible via cette technique.

L’une des grandes forces des réseaux sociaux se situe aussi dans la possibilité de cibler des publics très précis via les options proposées pour la conception de campagnes payantes. Les centres culturels peuvent ainsi toucher un public plus large et potentiellement intéressé, selon certains critères démographiques (âge, sexe) ou psychologiques (centres d’intérêt).

Les réseaux sociaux offrent aux centres culturels une véritable opportunité pour accroître leur visibilité et se moderniser à l’ère du digital. Cela permet aussi d’accroître le nombre de visiteurs physiques en attirant une audience qui n’aurait pas forcément été au courant des expositions sans cette présence sociale active.

L’utilisation intelligente des réseaux sociaux peut être considérée comme un levier clé pour la promotion réussie des événements culturels dans notre société moderne connectée. Les centres culturels ont su tirer parti de cet outil incontournable avec brio afin de promouvoir leurs activités auprès d’un vaste public en ligne.

Bureautique