Microcontrôleurs – Petits mais essentiels pour la tech moderne

Avec le développement de plus en plus importants de systèmes électroniques, il est une des composantes à connaître parmi toutes : le microcontrôleur. Cette toute petite pièce permet d’effectuer toutes les tâches informatiques et électroniques, ainsi que d’adresser des directives automatiques. Découvrez tous les champs d’application du microcontrôleur.

La composition du microcontrôleur

De prime abord, le microcontrôleur ressemble à une simple barrette minuscule, composée de plusieurs broches métalliques, équivalentes en nombre de part et d’autres, sur la longueur. Mais à quoi peut-il bien servir ?

A lire en complément : Pourquoi utiliser un logiciel collaboratif

Au sein de tout ordinateur, qu’il s’agisse d’un poste de travail informatique, mais aussi bien dans une tablette numérique, dans un téléphone, dans les nouveaux compteurs Linky, ou même au sein de nos voitures, le microcontrôleur est la clé. Il se compose de quatre éléments distincts :

  • Mémoire Vive (RAM)
  • Mémoire Morte (ROM)
  • Horloge à quartz
  • Périphériques

La RAM est très souvent la donnée la plus représentée dès lors que vous achetez un nouvel ordinateur ou un nouveau smartphone. Cette mémoire vive a pour vocation de stocker des données variables, définies très simplement par vos navigations sur internet, lectures de vidéo en streaming. Pour ce qui est de la ROM, c’est cette fois le stockage de données fixes, représentatives entre autres par les logiciels d’usinage implantés dans chaque microcontrôleur. Enfin, pour ce qui des périphériques et de l’horloge, il s’agit cette fois de communiquer des données provenant de l’extérieur (USB ; LAN ; Bluetooth) pour le premier, d’établir des tâches ultérieures, pour le second.

A découvrir également : Pourquoi utiliser les solutions Cisco en entreprise ?

Le microcontrôleur est ainsi essentiel pour paramétrer l’ensemble des tâches informatiques courantes. Et cette petite pièce peut s’acheter très facilement en ligne, pour les informaticiens plus ou moins chevronnés désireux de booster leur ordinateur.

Ses modes d’applications

Le microcontrôleur est la pièce essentielle de tous nos ordinateurs. C’est par cette toute petite barrette à 8 ou 16 broches que nous parvenons à interagir de manière direct avec l’écran. Et ce mode d’application s’est aujourd’hui adapté à bien des domaines d’usage courants.

L’usage le plus démonstratif de la délocalisation du microcontrôleur dans la tech moderne, c’est la voiture. Désormais dotée de capteurs, de limitateurs de vitesse, d’un tableau de bord numérique, de périphériques USB, nos voitures sont toutes équipées de microcontrôleurs. Et pour les réparations, ou le simple entretien, les garagistes analyses très simplement les données stockées dans le microcontrôleur. Cette nouvelle méthode permet d’identifier les pannes, ou les risques de panne, en analysant la simple pression des pneus, ou en diagnostiquant les dysfonctionnements du moteur.

Le microcontrôleur, plus petit que jamais, s’invite absolument partout : montres connectées, appareils auditifs, casques de réalité virtuelle, TV numériques, enceintes bluetooth. En résumé, dans les appareils électroniques, informatiques, connectés, ou recevant des données paramétrées.

Informatique
Abonnez-vous à notre newsletter